La présentation du crématorium et l'historique

La crémation est un choix de plus en plus répandu en France. Cependant, les possibilités qu’elle entraîne, en matière de cérémonie comme de destination des cendres demeurent encore peu connues.

La présentation du crématorium

Le crématorium du Mans propose à toutes les familles une gamme complète de services, de l’accompagnement simple au plus personnalisé, dans le respect des convictions et des choix du défunt et de ses proches.

Le crématorium du Mans met à la disposition de chaque famille ses équipements pour la lecture de textes et l’écoute de musiques au sein de sa salle de cérémonie, afin d’offrir au défunt un hommage qui lui ressemble. 

Le personnel du crématorium, disponible, attentif et spécialement formé, accueille le défunt, sa famille et ses proches dans ce lieu d’hommage, d'échanges, de partage et de recueillement.

 

Le jardin du souvenir situé dans le cimetière Sud du Mans, et qui jouxte le crématorium, dispose d'une stèle sur laquelle les familles ont la possibilité de faire poser une plaque à la mémoire de leur défunt dont les cendres ont été dispersées dans le jardin du souvenir.

Les familles peuvent souscrire une concession, permettant la fixation de cette plaque, pour une durée de 10 ans ou de 15 ans.

La fourniture et la fixation de cette plaque, définies selon le règlement intérieur du cimetière Sud du Mans, sont réalisées par l'opérateur funéraire du choix de la famille.

Sur cette plaque, sont inscrits le nom, le prénom, l'année de naissance et l'année de décès du défunt. 

L'historique du crématorium

Le crématorium du Mans a été construit par la Communauté Urbain du Mans et autorisé par arrêté préfectoral le 19 septembre 1988.

Il est situé dans l'enceinte du cimetière Sud du Mans.

Le crématorium a ouvert ses portes en 1988 et assure en moyenne 1.400 crémations par an.

C'est le premier crématorium de la Sarthe. Il a été construit avec le soutien de l'association crématiste du Maine.

​"... Ayant toujours vécu en penseur libre, indépendant, non affilié à aucune société anti-religieuse, je veux des obsèques rigoureusement civiles, puis l'incinération ... au four crématoire du Mans s'il en existe un, enfin, dans ma ville natale."

Extrait du testament de Monsieur Ernest Jules Bollée (1845-1916) Adjoint au Maire du Mans de 1882 à 1888. Donateur d'un legs de mille francs à la ville du Mans pour la construction d'un crématorium. 

Les travaux d'agrandissement

C'est en 2005, que le crématorium a fait l'objet d'importants travaux d'agrandissement et de réaménagement des locaux. C'est ainsi qu'un grand hall d'accueil a été crée, la disposition de la salle de cérémonie entièrement revue et la salle d'attente réorganisée afin de proposer aux familles une salle de convivialité dans sa continuité.

Cette extension a été inaugurée par J.C. Boulard, Président de Le Mans Métropole, le 10 décembre 2005.

C'est cette configuration que nous connaissons aujourd'hui. Elle permet, après les travaux effectués en 2010, d'accueillir les familles et leur défunt dans un cadre plus spacieux et mieux adapté au recueillement.

La salle des condoléances

La salle de cérémonie

Le hall d'accueil

Le hall des condoléances

La salle de visualisation

la salle de convivialité

La salle des condoléances

Autres Sujets Complémentaires